Imaginez
Mes travaux

La réalité, c'est l'imaginaire.

"L'homme traditionnel est un anthropocosmos à qui rien de cosmique n'est étranger." Gilbert Durand.

'Ici n'entrez pas, hypocrites, bigots, Vieux matagots, marmiteux, boursouflés, Torcols, badauds, plus que n'étaient les Goths, Ou les Ostrogoths, précurseurs des magots, Porteurs de haires, cagots, cafards empantouflés. Gueux emmitouflés, frappards écorniflés, Bafoués, enflés, qui allumez les fureurs ; Filez ailleurs vendre vos erreurs. (...)' (Gargantua, chap. 54), François Rabelais 

"Il y a dans le refus de la complexité, le germe de toute tyrannie". Burckhardt.

Druides...Les prêtres et leur postérité.

Voir aussi des mêmes Druides les maîtres du temps, les prêtres et leur postérité, chez Dervy... avec le Recteur Paul Verdier (CNRS), lecture archéo astronomique puis historique et anthropologique du druidisme ancien et moderne...en ses racines et réceptions, de l'Antiquité à nos jours.

On trouve les deux ouvrages sur Internet.

Entre mythe et réalités

mes derniers ouvrages

Bertin Georges,

De quête du Graal en Avalon,

Lyon, éditions du Cosmogone, 2016.

Au creux des chemins creux de notre enfance, dans les bocages de Normandie et du Maine, à l'ombre de leurs haies vives formant clôture, nous avons croisé à de nombreuses reprises, des personnages énigmatiques, héros éponymes, ermites et gentes dames. Ils nous ont parlé de Quête du Graal et d'Avalon le paradis de celtes. S'en est suivie une recherche initiée voici 50 ans aux marches de Gaule et de Petite Bretagne. Elle nous a conduit à revisiter ces mythes fondateurs dans leurs racines comme dans leurs réceptions littéraires ou artistiques, dans leur actualité sociétale et culturelle.

Dans un premier temps, nous fondant sur la critique historique et anthropologique, nous examinons les origines légendaires des mythes du Graal et d'Avalon, leurs réceptions littéraires, ainsi que leur actualité contemporaine dans divers groupes sociaux et confréries.

Puis, notre propre aventure, en quête du saint Graal, nous ayant entraîné à retrouver des lieux symboliques et réels, nous visitons ceux du pays des grandes merveilles entre Maine, Normandie et Petite Bretagne, et aussi Outre Manche en Cornouailles et à Glastonbury.

C'est de cette aventure et de cette recherche que cet ouvrage rend compte.

Aux éditions du Cosmogone à Lyon  http://www.cosmogone.com

Dernière parution. 2017. Editions du Cosmogone, Lyon..

Entre caverne et lumière, essai sur l'imaginaire en loge de francs-maçons

Prix Cadet Roussel 2017 des Imaginales maçonniques et ésotériques d'Epinal.

Entre caverne et lumière...Georges Bertin nous plonge d'abord dans les profondeurs chtoniennes de la caverne, où tout prend fin et où tout commence, lieu tour à tour protecteur et destructeur (ou plutôt déconstructeur), véritable descente dans des enfers salvifiques. Puis, il nous embarque sur un vaisseau, à la découverte des loges bleues, et filant cette métaphore colorée nous nous promenons de rite en rite comme d'autres voguent sur les flots.

La seconde partie du livre nous entraîne progressivement par-delà les murs du temple maçonnique mais aussi par-delà les frontières disciplinaires que le monde académique se plaît à ériger, comme si le savoir pouvait être compartimenté.

De l'expérience mystique à la quête du sacré, de la quête du sacré à l'engagement dans le monde profane, parfaitement représenté par la figure chevaleresque dont il est un spécialiste reconnu, Georges Bertin balaie toutes les facettes du cheminement initiatique et les messages qu'il transmet sont intemporels et universels. Sans doute est-ce d'ailleurs parce qu'il est inactuel que son livre est aussi actuel. 

Céline .Byon-Portet, professeur à l'Université de Montpellier 3.
1717-2017, trois siècles de franc-maçonnerie: une enquête au cœur de l'imaginaire des franc-maçons http://www.cosmogone.com



Un imaginaire de la pulsation

Lecture de Wilhelm Reich

Parlant de Wilhelm Reich, psychanalyste, élève favori de Freud, communiste anti nazi, et exclu et de la société de psychanalyse et du PC, père des thérapies à implications corporelles, nous nous efforçons de montrer, dans cet ouvrage, qu'outre ses dimensions de clinique médicale, incontestables quant au but poursuivi, nous nous trouvons également en présence, et justement à cause du parti pris de transversalité qui ressort de la lecture de son œuvre, même si cette notion est étrangère aux buts de l'auteur, d'une réflexion anthropologique majeure), subversive à bien des égards et là dessus les pouvoirs ne s'y sont pas trompés qui l'ont persécuté car ayant quelque chose à voir avec la « puissance » sociétale, mue par l'imaginaire social à l'œuvre.

Nous en explorons les notions et leurs applications y reconnaissant un projet émancipateur pour l'humanité. Singulièrement, en ce début du troisième millénaire, l'œuvre de Reich prend une dimension symbolique et instauratrice que Reich lui-même n'avait probablement pas anticipée en raison même de l'univers conceptuel, largement positiviste, où il était inscrit et aux normes duquel il ne pouvait se soustraire de par ses propres implications.


La peste émotionnelle: «elle a pris un caractère épidémique et, au cours des millénaires, aucun peuple n'en a été épargné ». Elle a le pouvoir de contaminer des masses entières, de corrompre des nations, de détruire des populations mais reste incapable d'engendrer une seule mesure positive quand il s'agit d'améliorer la misère économique. WR.

« Quelle est la chose la plus difficile? », demandait Goethe, ce à quoi il répondait: « celle qui te semble la plus facile: de voir de tes yeux ce qui se trouve devant tes yeux ». C'est en se référant expréssement à ce texte que Wilhelm Reich décrit, en 1949, dans « l'Ether, Dieu et le Diable», sa propre découverte ce qu'il nommait la « fonction naturelle fondamentale ou énergie orgiastique » et il poursuivait : « je me rendis compte que j'avais transcendé le code mental de la structure caractérielle de l'homme telle qu'elle existe de nos jours et dépassé la civilisation de ces cinq derniers millénaires ... sans le vouloir, poursuivait-il, je me trouvais hors de ces limites. Je risquais donc de ne plus être compris. »

Dans un autre ouvrage, « Superposition cosmique », paru en 1951, WR  rappellait que « le besoin impérieux de la recherche et de la croyance religieuse se touchent quelque part dans l'immensité de l'espace ». Mais, disait-il, « le raisonnement comme la foi déforment la clarté de l'expérience dès qu'ils l'introduisent sur la scène humaine ».

Arrivée à  Santiago de Compostela, le 17 juillet 2009

113 jours, 2000 kms..

Voir Bertin Georges, La tribu du lâcher prise

mythes et symboles sur le chemin de Compostelle.

éd. du Cosmogone, Lyon, 2014.

http://www.cosmogone.com/e_cosmogone/?fond=produit&id_produit=324&id_rubrique=168


Le projet est ambitieux: dépasser les catégories d'analyse qui ont été élaborées durant la modernité... (Eloge de la raison sensible)

Michel Maffesoli


Le rationalisme moderne s'est contenté d'analyser le monde réel, alors que la rationalité ouverte prend en compte la réalité dans sa totalité.